L’auto-observation du col de l’utérus avec un spéculum

spéculum

Comment utiliser un spéculum pour auto-observer ton col de l'utérus ?

A la différence de l’auto-observation avec le doigt, le spéculum te permet de voir à quoi ressemble ton col de l’utérus.

Je t’explique comment t’approprier cet objet et comment l’utiliser.

Le spéculum  a été inventé au début du 19e siècle. Forcément ils étaient plusieurs sur le coup donc je ne te fais pas le topo sur l’inventeur. 

Des spéculums ont été retrouvés à Pompéi. Les Grecs et les Romains en utilisaient.

Grosso modo, il a été inventé par les hommes et donc sans réflexion autour de l’aspect et de la matière. Je t’en dis plus sur les dernières innovations à la fin de l’article.

Pourquoi regarder son col dans les yeux

Outil du Self-help

Cette démarche est issue du mouvement « Self-help« . Mouvement naît dans les années 70 aux Etats Unis par et pour les femmes, qui faisaient le constat qu’elles n’avaient pas accès aux mêmes connaissances que les hommes. Je te conseille de regarder sur Netflix « She’s beautiful when she’s angry« .

Alors elles ont monté des groupes d’empowerment, afin de construire ensemble la connaissance d’elles-mêmes, de leurs corps et de son fonctionnement. Toutes sur le même piédestal, des médecins et des sage-femmes leur transmettaient les connaissances, qu’elles diffusaient ensuite à d’autres. Chacune contribuait par l’apport d’informations, de connaissances mais surtout d’entraide. Elles faisaient ensemble, les unes pour les autres.

De là sont naît les ateliers d’auto-gynécologie. Sur le principe du volontariat et du respect de chacune, celles qui le souhaitaient, mettaient à disposition leur vagin et leur utérus pour que les autres observent et apprennent par elles-mêmes.

Rina Nissim est  l’une des figure de ce mouvement en Suisse. Elle retrace l’histoire en Europe de ce mouvement dans son livre « Une sorcière des temps modernes« . Il y a une partie super intéressante sur la pratique de l’avortement, avec un outil utilisable par tous, qui a été peaufiné à Grenoble.

Pour se connaître

Parce que nos organes génitaux se trouvent à l’intérieur, qu’ils sont « cachés » et que l’histoire pesant sur la gente féminine est lourde de tabous et d’interdictions, il n’est pas facile ou on ne voit pas l’intérêt de s’auto-observer. Mais surtout que l’on nous a dépossédé de ce savoir et de la faculté à le faire.

Observer son col de l’utérus c’est se réapproprier son corps, faire connaissance avec lui et comprendre comment il fonctionne.

Plus tu en seras sur lui plus tu te connaîtras et plus tu auras confiance en tes ressentis. 

Où se procurer un spéculum

Lien vers Amazon

Un spéculum c’est l’outil qu’utilisent les gynécos pour garder ouvert le vagin pendant qu’ils observent. Tu sais le truc en bec de canard, en métal froid ??

Tu peux en trouver en plastique sur Amazon, pour une utilisation personnelle, que tu laveras avant et après chaque utilisation.

3 tailles existent : petite – moyenne et grande

La taille en millimètres indique l’espace d’ouverture entre les 2 parois du spéculum lorsque’il est fermé, c’est à dire l’espace qu’il créera lors de l’introduction dans le vagin.

– Le plus petit spéculum est de 20 mm, sera conseillé pour les personnes qui n’ont jamais eu de pénétration. 

– Ceux de 24 et 27 mm, pour celles qui n’ont pas eu d’enfants.

– Le spéculum de 30 mm pour celles qui ont accouché par voies naturelles.

De toute façon, une fois introduit dans le vagin, il faudra l’ouvrir à la taille qui te sera confortable et assez pour que tu puisses voir le col.

Faire connaissance avec le spéculum

Avant de commencer l’observation, fais connaissance avec le spéculum. 

Regarde ses détails, sa forme, comment il s’ouvre, se ferme …

Manipule-le. Que ressens-tu quand tu le regardes ? le touches ?

La plastique est plus doux et chaud que ceux en métal.

Observe comment le blocage fonctionne (la petite roulette de couleur). En effet pour le maintenir en position ouverte il faudra tourner la vis afin d’avoir une main de libre.

Prends le temps qu’il te faut pour te l’approprier avant de l’utiliser pour observer ton col quand tu seras prête.

spéculum

L'auto-observation

Matériel et installation

Prépare ce moment comme un RDV avec toi-même. Crée l’ambiance afin que tu sois détendue et confortable. et prends le temps qu’il te faut. Évite de faire ça en 5 minutes.

En plus du spéculum il te faudra une lampe et un miroir.

– Si le miroir est de plein pied ou accroché au mur, assis-toi en face du miroir et mets la lampe en face de toi. Si tu peux cale-toi le dos contre quelque chose pour que cela soit plus confortable.

– Si tu as un miroir « portable », petit sur pied ou que tu tiens à la main : le plus simple est de le poser par terre ainsi que la lampe à côté. Tu vas t’accroupir au-dessus. Autre solution est de s’installer sur un canapé et de caler le miroir contre un accoudoir ou un coussin en face de toi. Tu sauras assise et auras le dos contre un accoudoir.

L'évolution du col

Afin de voir l’évolution du col de l’utérus, je te conseille de commencer après les menstruations comme point de référence. A la fin de cette 1ère phase du cycle, le col est bas donc « normalement » accessible, dur et  fermé.

De la fin des menstruations jusqu’à l’ovulation (2e phase du cycle), le col va remonter,  être dans une position plus haute et s’ouvrir afin de laisser passer les spermatozoïdes.

Lors de la 3e phase du cycle, pendant l’ovulation : le col est haut, ouvert et mou, comme dilaté, spongieux.

Après l’ovulation et jusqu’aux menstruations, le col de l’utérus va redescendre, se durcir, raffermir et son ouverture va se refermer un peu.

position-col-utérus

Comment faire

Quand toutes les conditions sont réunies, que tu es installée et prête à découvrir ton col, il est temps de passer à la pratique.

– Jambes écartées, prends le spéculum fermé d’une main et écarte les grandes lèvres de l’autre main.

– Glisse le spéculum à l’intérieur du vagin parallèlement aux grandes lèvres (photo 1), à la moitié fait 1/4 de tour doucement (photo 2). Si non tu peux glisser directement le spéculum perpendiculairement aux grandes lèvres en les écartant avec l’autre main (photo 3).

spéculum-position
Photo 1
auto-observation-utérus
Photo 2
observation-col-utérus
Photo 3
spéculum-ouvert

– Si tout va bien jusqu’à maintenant, continue à glisser un peu plus le spéculum et commence à l’ouvrir doucement. Quand tu te sens confortable avec l’envergure de l’ouverture, tourne la vis pour bloquer le manche en plastique.

Si tu sens que l’extrémité du spéculum touche quelque chose ou ne peut plus avancer : tu touche alors le col de l’utérus, recule un peu et tu peux commencer à ouvrir le spéculum.

– Une fois ouvert et bloqué, dirige la lumière et le miroir afin de pouvoir observer au mieux. Peut être que tu ne verras pas le col. Il faudra alors déplacer le spéculum doucement pour explorer le vagin afin de le trouver. Si tu as encore une main de libre, tu peux essayer d’appuyer au milieu de ton ventre afin de faire descendre le col.

– Regarde comment est ton col, l’ouverture, l’envergure. Tu peux remarquer s’il y a de la glaire cervicale qui en sort, liquide blanc. Elle sera différente en fonction de la phase du cycle, voir l’article sur les hormones du cycle. Elle peut être soit crémeuse, blanche après les saignements. Soit élastique, peut être transparente, voire liquide vers l’ovulation. Soit plus pâteuse, grumeleuse après l’ovulation.

Astuce

Tu peux aller faire un tour sur le site my beautiful cervix (autre nom pour col de l’utérus) pour voir à quoi ressemble l’évolution d’un col au cours d’un cycle ou  à différentes périodes de la vie.

 

 

Pour finir, observer son col de l’utérus est un outil de connaissance de soi et de réappropriation de son corps. Au fur et à mesure des observations tu peux constater les changements et potentiellement voir des modifications qui sont inhabituelles. Tu pourras alors prendre la décision d’aller consulter et d’expliquer tes observations.

Un nouveau spéculum a fait son entré avec Yonacare. Son ergonomie, design, matière … ont été repensé afin que l’expérience soit plus douce. Le site propose un kit de préparation au RDV gynéco. J’ai bien aimé l’idée de la méditation avant le RDV. Je t’invite à regarder leur vidéo d’une expérience empathique sur la découverte du spéculum par des hommes.

 

 

Dis-moi en commentaires si tu as déjà observer ton col?

Comment ça s’est passé?

As-tu eu des difficultés ?

 

Voir aussi ...

Conscientise ton cycle

Accède à mes outils gratuits : mandala, fiche quotidienne, lien avec la lune … pour celles qui veulent se réapproprier la connaissance de leur nature cyclique

Si tu as déjà ton mot de passe:

Aller sur la page Mes Outils Love your Cycle 

Laisser un commentaire