Vouloir contrôler son cycle

Vouloir contrôler son cycle pour savoir quand les saignements vont arriver serait plus juste.

Ne serait ce pas la peur d’être surprise par l’arrivée des règles qui se cache derrière?
Accompagnée de
l’exposition de notre vulnérabilité des 1er jours de saignements ?
Ou de la gestion des douleurs en plus de la gestion matérielle auxquelles il faut penser pendant ces quelques jours?

Que se cache t-il derrière cette peur ?

Un besoin de contrôler pour se rassurer, ne pas montrer de tâches, planifier, montrer que l’on est quand même à la hauteur, faire comme si de rien n’était, ne pas montrer notre « sensibilité » émotionelle et physique …?
T’es tu déjà posé la question ?

Et si prendre conscience de cette peur pouvait justement la démystifier.
Tire les ficelles de ces peurs liées à tes pensées, donne leur une forme, matérialise les pour te rendre compte qu’elles ne sont qu’illusions. Voir l’article sur Comment ne plus avoir peur de la peur.
En mettant de la lumière dessus, tu verras quels scénario ton inconscient te joue, comment tu te restreint.

Mettre de la conscience sur tes pensées va créer de l’espace pour mieux te comprendre, voir les ressources en toi pour « gérer » cette période et prendre confiance en tes capacités et de faire les meilleurs choix pour toi pendant cette phase.

Pourquoi vouloir repousser ses règles ?

Accepter l'impermanence

Un des derniers articles de Slate parlait d’un médicament qui permettrait de repousser l’arrivée des règles. J’ai compris que l’on regretté qu’il ne soit pas sur le marché français car pas rentable puisqu’il y a les pilules contraceptives que l’on peut enchaîner.

Mon point de vue aujourd’hui est que vouloir contrôler le cycle et l’arrivée des règles, c’est vouloir contrôler la vie. C’est la même illusion.

La même que la société véhicule en t’incitant à planifier ta vie, en faisant planer la peur, pour rentrer dans le moule.
La vie est impermanence et changements. Et c’est ça qui est beau !
Honore la vie, ton cycle, ton énergie, lâche prise sur le contrôle et regarde tes peurs pour t’en détacher et le mouvement de la vie recirculera.

Quand l'arrivée des règles ne colle pas avec tes activités ...

Parce que t’as prévu un voyage, un déplacement, un examen, une activité qui demande de l’énergie physique…. Et que ca te met en stress. Que faire?

Conscientise ton cycle : remercie et parle à ton corps, à ton utérus en lui demandant d’avancer ou de décaler la date. Il suffit d’y penser quelques fois par jour.
J’ai expérimenté et j’ai eu plusieurs clientes qui ont pratiqué et ça marche. Plus tu le feras tôt par rapport à la date mieux ça marchera.

– Le stress en période pré-ovulatoire décale l’ovulation. Le corps va mettre son énergie à gérer le stress et repousser l’ovulation.
S’accorder des temps pour soi en pré-ovulation, pour calmer le stress. Exercices de profonde respiration pour éviter que le système parasympathique s’emballe. Méditation, massage, yoga, dessin, marche … là où tu prends plaisir, où tu sors de ton mental. Cela permet aux ondes de ton cerveau de ralentir et de s’allonger.

Les vapeurs vaginales comme action externe

Voilà 3 ans que j’ai intégré et accueille mes saignements pour les vivre pleinement au moins le 1er jour.
Ce 1er jour mon corps ne réponds plus. Il est lourd et lent. Je suis très fatiguée et parfois des douleurs.
Le mois prochain je pars en voyage loin, avec décalage horaire et il y a de grande chance que les règles arrivent le jour du départ.
Depuis plus d’un mois je travaille à les faire avancer avec la pratique mentale.
Comme j’observe mon cycle en tenant un graphique avec la symptothermie, je sais quand mon ovulation à lieu, en général vers le 17e jour.
Le mois d’avant au 21e jour.
J’expérimente les vapeurs vaginales pour voir si je peux avancer mes règles.

Grâce à la pratique des vapeurs vaginales le mois dernier, mon ovulation a eu lieu plus tôt, au 16e jour et j’ai réduis de 4 jours mon cycle.
Les bénéfices en plus des vapeurs ont été que je n’ai pas eu de douleurs ni de spottings par rapport au cycle précédent.

En pratiquant les vapeurs, je m’accorde un temps pour moi, je fais confiance à la médecine des plantes et à mon corps qui décide de réagir ou pas à leur action. Elles ont une action équilibrante globale et holistique.
Je vais encore pratiquer ce mois ci afin d’avoir mes règles entre le 27 octobre ( ça serait parfait 😉) et le 29 octobre.

Est ce que ne pas savoir quand t’es saignements arrivent te stresse ?

As-tu déjà réussi à décaler tes règles ?

ME CONTACTER

Profite de l'appel découverte
de 30 min

Afin de voir comment je peux t’être utile

Laisser un commentaire

ut id Sed lectus libero. commodo facilisis Praesent in risus. mattis