Elle en Sens

la-contraception-thermique-masculine

Une contraception naturelle et fiable afin que la responsabilité contraceptive soit partagée.

La contraception thermique masculine a été étudiée dans les années 30 par la doctoresse Suisse Martha Vögeli, pendant une dizaine d’années. Puis dans les années 1980 par le docteur Français Roger Mieusset, inventeur du slip chauffant. Mais comment ça marche ???

La production des spermatozoïdes

Pour que la production des spermatozoïdes se fasse il faut que les testicules, qui sont dans le scrotum (les bourses), soient à l’extérieur du corps afin de maintenir une température plus basse (à 34,4 C°) que celle du corps.

Ainsi en maintenant les testicules à la température du corps, la production de spermatozoïdes stoppe.
Lorsque les testicules sont maintenues dans un environnement chaud (supérieur à 37C°), chaque jour, longtemps, la production des spermatozoïdes s’arrête et leur capacité fertile diminue après quelques mois.

Il n’y a pas d’effets secondaires sur la sexualité, la libido et les érections.

Il suffit d’arrêter de chauffer les testicules pour que la reproduction reprenne et que les spermatozoïdes redeviennent fertiles 3 mois minimum après l’arrêt. 

La contraception thermique masculine est alors une méthode réversible.

Cependant, dans de rare cas cette méthode est contre indiquée (anomalies de la descente des testicules, hernie inguinale, cancer des testicules …).

Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine (ARDECOM) 

Selon l’ONU :

– Au-dessus de 20 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme, la personne peut
féconder.

– En-dessous de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme, la personne est infertile. Elle aura beaucoup de difficultés à féconder.

En-dessous de 2,4 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme, la personne est contraceptée. Elle ne pourra pas féconder.

👉 Un spermogramme est considéré comme « normal » lorsque la  concentration des spermatozoïdes est supérieure à 15 millions/ml, avec une mobilité progressive supérieure à 32 % et de formes normales.

2020 : 2 dispositifs

L’anneau androswitch

L’androswitch est un anneau en silicone

Breveté et artisanal fait en France.

Il permet de remonter et de maintenir les testicules en position haute afin d’être à la température du corps.

Il doit être porté 15H par tranche de 24H, pendant la journée.

L’efficacité se vérifie au bout de 3 mois en passant des spermogrammes afin de vérifier la chute du nombre des spermatozoïdes.

Toutes les infos et Achat sur le site internet de Thoreme

Les Tutoriels:
Remonte-Couilles: Modèle 
Jockstrap : à partir d’un soutien gorge

Voir leurs articles intéressants

Voir les études cliniques sur la contraception thermique

Le SpermaPause: le boxer contraceptif

boxer-contraceptif

Fiabilité de 99,9% .

C’est un caleçon qui possède une petite batterie sur le côté, qui permet de chauffer une compresse placée au niveau des testicules.

La température est modulable grâce au thermorégulateur rechargeable, qui possède une présélection de températures.
Comme la température minimale du thermorégulateur est plus élevée que celle du corps, la spermatogenèse stoppera plus rapidement qu’avec l’androswitch.

Grâce à ce mécanisme il suffit de le porter un minimum de 2h/jour afin que l’efficacité intervienne au bout de 4 à 6 semaines. Une fois l’état contraceptif atteint « l’oubli » occasionnel est permis jusqu’à 3 jours consécutif, puisqu’il faudra attendre que la production de spermatozoïdes reprenne  soit 75 jours. Mais il faudra reprendre le port du caleçon ensuite.

L’efficacité, qui se vérifiera avec la baisse du nombre de spermatozoïdes, devra être établie par un spermogramme.

Le spermapause s’achète uniquement sur leur site.

JEUDI 18 JUIN 20 – 20H30-21H30

En tant qu’embassadrice de la marque Jemaya, qui produit le Spermapause, je les aide à diffuser le produit.

Tu bénéficie d’un code PROMO de 5% avec le code  ELLEENSENS

La contraception thermique masculine est réversible

La contraception thermique est réversible.
Dès que la personne arrête de porter le spermapause ou l’androswitch, la spermatogenèse recommence.

Ainsi, la possibilité de concevoir un enfant devient effective entre 6 à 9 mois après l’arrêt, le temps que les spermatozoïdes redeviennent suffisamment nombreux et de qualité.

Si le désir se fait attendre, refaire un spermogramme pour réévaluer la qualité et le nombre de spermatozoïdes et vérifier si les rapports sont effectués lors de la période fertile.

Comment passer un spermogramme

Le spermogramme est un examen qui s’effectue dans un laboratoire afin d’évaluer l’état, le nombre et la mobilité des spermatozoïdes qui déterminera le niveau de fertilité de la personne.

– Prendre RDV chez son médecin traitant afin de faire un bilan clinique, pour évaluer s’il y a des contre indications et pour qu’il prescrive une ordonnance pour que cet examen soit remboursé.

En général il coûte entre 30 et 35€ et s’effectue dans un laboratoire d’analyses.

– Il est conseillé de faire un spermogramme tous les 3 mois la 1e année afin de vérifier le taux bas des spermatozoïdes et de garantir que la personne est contraceptée.

Mixer la contraception thermique masculine avec la symptothermie

Pour conclure si ton partenaire commence à pratiquer la contraception thermique en même temps que toi, qui commences la symptothermie, vous pouvez avoir des rapports non protégés pendant ta période fertile dès le 3e mois.
Sachant qu’avec le SpermaPause l’efficacité contraceptive sera effective dès la 6e semaine.


– Comment gères-tu la période fertile ?
– Quelle est l’implication de ton partenaire dans la responsabilité contraceptive ?
– Etes-vous partants pour pratiquer ce type de ocntraception ?

Voir aussi ...

Laisser un commentaire

ut at felis ut sit elementum luctus ultricies ipsum mi, adipiscing Nullam