Elle en Sens

expansion-contraction-cycle-menstruel

Contraction - expansion = mouvement de la vie

Nous vivons dans un monde  fait de dualité. Tout est régi selon la loi du genre avec un principe féminin et masculin : chaud/froid, lumière/ombre, gauche/droite, inspiration/expiration, blanc/noir, matériel/immatériel, douleur/bien-être …

L’univers est apparu à partir d’une contraction qui s’expand jusqu’à aujourd’hui. On passe constamment, à différentes échelles ce mouvement de va et vient.
Quand tu comprends ça, tu comprends la situation dans laquelle tu es.
Rien n’est définitif, c’est le processus du mouvement de la vie à travers les émotions. Creusons la question…

La contraction

Tout ce que l’on interprète comme négatif : douleurs physiques et psychiques, fatigue, manque d’énergie, d’inspiration, difficultés, merdouilles du quotidien … sont une contraction.
La contraction signifie restriction d’espace et d’énergie. Lorsque cela devient douloureux c’est qu’il y a une résistance au changement.

Le corps physique informe qu’il est dans un processus inconscient de changement qui doit arriver jusqu’à la conscience.

Ce processus est dépendant du temps que l’on mettra à conscientiser ce qu’il se passe.
Plus on résistera plus la douleur et donc la contraction persistera.

L'expansion

L’expansion est le versant positif, ce qu’il se passe après la contraction, c’est la libération de l’énergie accumulée, c’est la délivrance de la douleur.

Le ciel s’éclaircie car on est en train de passer à l’étape d’après, on s’est abandonné au processus, on a arrêté de résister.
On a pris conscience de la difficulté, des peurs qui nous empêchaient d’avancer, on a accepté de s’ouvrir à l’inconnu pour passer à l’action et tester de nouvelles choses.

Le parallèle avec le cycle menstruel

Le cycle menstruel suit ce même mouvement. Des menstruations à l’ovulation, c’est une phase ascension, d’expansion.
Après l’ovulation à la veille des menstruations, c’est la phase de contraction.

L'expansion : menstruations à l'ovulation

Les hormones vont commencer à augmenter dans le sang pour atteindre leur apogée à l’ovulation. Cela se ressent dans ton énergie physique. Tu as envie de sortir, de tester, tu t’ouvres au monde.

La contraction : après l'ovulation à la veille des menstruations

Les hormones déclinent et l’énergie devient de plus en plus basse. Cette phase demande de revenir à soi, en son intérieur. Face à la demande sociale où il faut être constamment efficace et où l’introspection n’est pas mise en avant, à ça tu rajoutes ton emploi du temps et c’est, en autre, pour cela que la phase pré-menstruelle est « mal » vécue ou du moins « mal » accueillie.

En général on résiste à ce retour d’énergie vers l’intérieur. On a envie de rester, consciemment ou inconsciemment, sous le soleil de l’été (à l’ovulation) où c’est facile et agréable.
Cette phase demande d’aller regarder notre âmed’aller toucher ses désirsde faire le tri avec ce que l’on ne veut plus, de se regarder dans un miroir et de se dire la vérité sur nous même.
C’est ça qui pique et auquel on résiste. Ça fait pas du bien de se dire qu’on a merdé jusqu’à maintenant alors qu’on croyait faire pour le mieux. 

Mais ce n’est qu’une phase, ça ne dure pas. Par contre elle deviendra de plus en plus intense voire douloureuse si tu y résistes et tu te refuses à aller voir ce que veux ton âme.

Comment gérer le passage de la contraction vers l’expansion:

– comprendre que c’est ce processus qui est entrain de s’opérer, assimiler et repenser que si tu es en train de vivre des difficultés c’est que tu es dans la phase de contraction.

reconnaître et identifier tes émotions : que ressens-tu, comment les émotions se manifestent dans ton corps? où? être dans le ressenti en décrivant les sensations sans jugement

nommer les émotions : peur, tristesse, colère …?

les extérioriser : pour empêcher l’énergie de s’accumuler dans ton corps et qu’elle y reste longtemps, trouver une activité qui te parle pour décharger cette énergie et éviter l’effet cocotte minute (crier dans un coussin, courir un sprint, fabriquer quelque chose avec tes mains et le détruire, casser des choses …) je rêve de trouver un lieu où on puisse casser de la vaisselle ou des meubles à souhait 😂

refaire l’exercice ou en essayer plusieurs afin de trouver ce qui est efficace pour toi et de le réitérer autant de fois que nécessaire.

 

Est ce que ça te parle?
Essaye de repérer, dans les prochaines semaines, comment se processus s’opère en toi et applique les étapes décrites.
Dis moi comment ça a marché pour toi. 

Voir aussi ...

Laisser un commentaire

at consectetur Aliquam Curabitur ipsum sed ut elit.