Elle en Sens

3-niveaux-d-intégration-d-une-prise-de-conscience

Il y a 3 prises de conscience différentes

Quand tu  sors de la matrice, que tu comprends que la réalité que tu prenais pour vraie ne l’est pas, que ta réalité se crée à partir de ton monde intérieur, alors tu prends conscience qu’il est utile de guérir tes blessures intérieures, car le monde extérieur et le reflet de ton monde intérieur.

Ces blessures sont d’ordre émotionnel survenues au cours de notre vie depuis notre vie intra-utérine. N’ayant pas la maturité pour les traverser, elles se sont emmagasinées dans le corps, créant ainsi des blocages énergétiques qui empêchent l’énergie de vie de circuler dans le corps. Empêchant d’être qui tu es vraiment.

La mémoire de l'émotion

L’émotion est une énergie en mouvement. Si je la laisse me traverser, elle s’évacuera d’elle même du corps et du champ énergétique. 

Les émotions ressenties mais étouffées, nous empêchent de nous réaliser. Elles sont des empruntes énergétiques liées à une émotion refoulée dans le passé.

Aujourd’hui nous ne vivons pas pleinement nos émotions, nous les bloquons car nous avons appris très jeune à les retenir ou à les cacher car il n’était pas « convenable, tolérable » de les exprimer ouvertement.

On ne s’autorise pas à être en colère, ou parce que la tristesse faisait tellement souffrir que nous la retenons à l’intérieur. De même avec la joie, peut être qu’il n’était pas possible de la vivre pleinement, comme trop de rires ou l’expression des signes d’amour.

La vie s’exprime à travers ces énergies qui doivent circuler à l’intérieur de nous mais en les bloquant nous les cristallisons dans le corps. Ce qui crée une stagnation et perturbe la circulation de l’énergie de vie dans le corps. La tristesse, la colère vécues et bloquées des années auparavant, continuent à nous influencer dans notre vie actuelle même si nous n’en n’avons pas conscience. Ces émotions refoulées sont présentes en nous énergétiquement .

Alors comment libérer nos émotions afin qu’elles ne se cristallisent pas dans le corps ?

La prise de conscience se fait à 3 niveaux

Une prise de conscience par l’acquisition de nouvelles connaissances mais d’autant plus des blocages qui nous empêchent de réaliser la vie que nous voulons, se fait au niveau mental, émotionnel et énergétique.

La prise de conscience au niveau mental

La prise de conscience au niveau mental se fait par la reconnaissance que se sont nos pensées qui influencent nos émotions.

Prendre de la distance par rapport à nos pensées en devenant observateur de celles-ci, permet de s’en détacher, pour comprendre que nous ne sommes pas nos pensées.

Nous avons des millions de pensées par jours, certaines sont fluctuantes, brèves et d’autres répétitives. Se sont surtout les récurrentes qui empoisonnent notre mental car nous finissons par les considérer comme vraies, alors que ce n’est qu’une histoire que nous nous racontons à nous mêmes.

Pour aller plus loin dans la compréhension de ce processus je t’invite à lire « Les 4 accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz.

Une bonne manière de prendre de la distance avec ses pensées, c’est la méditation sans chercher quoi que se soit, sans but. S’installer 5 min avec soi en silence pour se demander comment on va. Puis pour devenir l’observateur de ses pensées qui traversent le mental, comme sur un écran de cinéma. On prend simplement acte de celles-ci et on les regarde sans jugement. A force de pratique, cette observation peut se faire sans s’arrêter pour observer. On peut se poser la question lorsque l’on est en train de faire quelque chose ou de discuter avec quelqu’un, pour se demander quelle est l’histoire que je me raconte ?  Quelle émotion se présente face aux propos mon interlocuteur ?

Je t’invite aussi à essayer le « Travail  » de Katie Byron

La prise de conscience au niveau émotionnel

La prise de conscience au niveau émotionnel est le fait de reconnaître qu’une émotion est présente en nous sur le moment présent afin de la laisser nous traverser. C’est accepter de la ressentir dans le corps même si ça fait mal, sans la juger ni la critiquer. 

Plus nous essayerons de l’étouffer, de la nier,  plus elle persistera et durera longtemps.

Lorsque l’on ressent quelque chose de désagréable : prendre quelques instants pour sentir les sensations dans le corps.  Essayer de localiser la sensation et de la nommer. Encore mieux si tu reconnais l’émotion. Mettre des mots, donner des détails (couleurs, aspérité, odeur, forme…) permet de prendre de la distance avec la sensation. Développer le vocabulaire émotionnel permet  de devenir de plus en plus précis sur ses ressentis, d’accroître sa vigilance et la reconnaissance des différences subtiles  entre elles afin de mieux les réguler ensuite. 

Afin qu’une blessure soit « guérit » et libérée il faut accepter de voir et reconnaître la part de nous qui veut se faire entendre.

La prise de conscience au niveau énergétique

Avant qu’une blessure ou une maladie arrive dans le corps physique, elle est passée auparavant par les différents champs énergétiques dont est composé l’aura. Cela signifie que les corps énergétiques étaient affaiblis et n’ont pas pu empêcher l’information « de la maladie » d’arriver et de se cristalliser dans la matière, le corps physique.

 Les émotions refoulées sont bloquées dans le champs énergétique du corps.

T’auras beau avoir conscience de tes émotions si tu n’as pas libéré les émotions du passé, gardées en mémoire dans le corps, elles continueront à former des blocages dans ta vie.

Il est nécessaire alors de faire un travail sur la mémoire du corps pour libérer les émotions. 

Ainsi je te propose 3 techniques qui agissent et libèrent les 3 niveau de conscience.

Le mantra Nam Myoho Renge Kyo

Pour ceux dont le mental est très fort ou pour qui la méditation n’est pas leur tasse de thé, je te conseille les mantras

Le mantra est une bonne manière de se poser et de se mettre à l’écoute de son corps tout en occupant le mental par la répétition à haute voix d’un mantra.

Je te recommande le mantra Japonais : Nam Myoho Renge Kyo

Pour le pratiquer depuis plusieurs mois au quotidien, il est efficace ! 

Il est l’essence du Sutra du Lotus.
La pratique de ce mantra permet de révéler l’état de Bouddha, qui se révèle par l’apparition de la vitalité, joie naturelle, de la force et de la sagesse. Rien que ça! Voici un article qui t’explique en détail.

La première fois que je l’ai pratiqué une émotion a surgit de nul part. D’après mon expérience, je dirais que ce mantra te remet dans ta vibration originelle, attirant, à force de pratique, l’énergie universelle de la joie et de l’amour. Le fait d’entendre ma voix et de la diriger selon mon intention pour la séance, m’a permis de trouver ma force intérieure et de me réaligner pour m’approcher de plus en plus vers celle que je suis sans mes croyances. Les premiers mois, j’ai fait beaucoup de rêves lucides, jusqu’à localiser précisément mon 3e oeil et les chakras. J’ai eu l’occasion de l’utiliser lors de ces rêves afin de ramener lumière et équilibre dans des situations difficiles.

Très efficace pour libérer  une émotion que  tu viens de vivre.

En-dessous je te donne 2 versions différentes du même mantra: une à rythme normal e  une plus lente. Comme toujours il n’y en a pas une meilleure que l’autre. Par la mise en pratique tu trouveras petit à petit la meilleure façon pour toi de faire.*

La respiration consciente

La respiration est le fait d’utiliser la respiration d’une certaine manière, à un certain rythme.

Quand nous respirons, nous ne n’inspirons pas que de l’oxygène. Lorsque l’on respire consciemment nous respirons aussi de l’énergie et nous activons ainsi  notre énergie vitale. Notre façon de respirer est le reflet de notre positionnement par rapport à la vie. Respires-tu à plein poumon ? Laisses-tu cette énergie circuler dans le corps?  L’expiration est notre capacité à lâcher prise et à faire confiance à la vie. Contrôles-tu l’expiration, comme à travers une paille?

Chaque fois que nous avons retenu une émotion, nous avons retenu notre respiration et vice versaQuand nous nous empêchons de pleurer ou de rire : nous retenons notre respiration  et contractons le corps. Nous bloquons ainsi la circulation de l’énergie de vie en nous. 

Il est temps de réapprendre à respirer en prenant de longue et profonde inspirations et à relâcher dans un soupir  l’expiration. Faire une pause entre l’expire et l’inspire permet à l’air de se diffuser dans toutes les cellules. Je t’en dirais plus sur la respiration prochainement car je suis en train de me former au breathwork  😉

Le body shaking

Le body shaking est facile à utiliser car il n’y a pas de technique spécifique à connaître. 

Prends 5 min, tu peux même aller dans les toilettes du bureau quand un collègue t’a énervé. Il suffit de faire trembler ses membre et son corps pour évacuer l’énergie provoquée par l’émotion.

Intéressant aussi à utiliser lorsque tu manque d’entrain pour regagner en vitalité. Cette technique permet de faire bouger et booster ton énergie vitale.

Voilà 3 techniques pour te permettre d’évacuer l’énergie provoquée par une émotion afin qu’elles ne se cristallise pas dans le corps et crée des blocages par la suite.

Dis moi ce si tu as essayé et quelle est ta méthode préférée en commentaire.

Voir aussi ...

Laisser un commentaire