Elle en Sens

les-pierres-de-guérison

Les pierres de guérison pour retrouver énergie et réalignement

Je t’explique comment utiliser la méthode des pierres de guérison après une situation qui nous a vidé émotionnellement et énergétiquement, en trouvant son interprétation personnelle.

Mise en situation

J’ai trouvé cette technique après avoir reçu un énorme poids sur l’orteil. La douleur et moi est une longue histoire ! Voilà plusieurs mois que j’analyse comment la douleur s’exécute à l’intérieur de mon corps, en faisant le parallèle avec mes émotions.

1er acte: Mise en situation

J’étais en train de faire du rangement quand un objet assez lourd tombe sur mon pied. J’ai le pied en vrac, la douleur se diffuse dans tout le pied, il commence à chauffer et je sens les battements de mon coeur au niveau du gros orteil.

J’ai le souffle coupé, je ne peux plus bouger. Ma conscience est prise par la douleur fulgurante. Les larmes me montent aux yeux. La douleur principale, concentrée au niveau de l’orteil, commence à monter au niveau de mes entrailles.
J’ai l’estomac qui se retourne, les prémices de la nausée montent.

Il faut que je m’allonge et ne plus bouger. Mais c’est impossible ! je suis tétanisée par la douleur. J’attends que ça passe. Les minutes sont longues, interminables. Je ne sais pas combien de temps ça a duré mais j’ai finalement pu atteindre mon lit et m’effondrer dessus.

2e acte: constat

Une fois allongée ça commence a aller mieux mais je sens que mon pied surchauffe. Je mets de la glace, pends de l’arnica. Mais à l’intérieur de moi je sens que c’est pas ça. Un poids instable se balade dans mon estomac.

Je mets les ressentis de la douleur sur le compte de mon hypersensibilité. L’information chimico-électrique du système nerveux est en alerte. Il lui faut alors du temps pour retrouver son équilibre.

Le lendemain, je me sens à côté de mes pompes, fatiguée, vidée.
Je décide alors de creuser cette sensation de l’estomac retourné. C’est la 2e expérience de douleur en 15 jours, où mon corps me lâche. Lors de cette dernière j’ai mis plusieurs jours à m’en remettre.

3e acte: conscientiser

Le lendemain, mon pied ne me fait plus vraiment mal, mais j’ai une sensation de blocage au niveau de l’estomac.

Alors, je m’arrête, je regarde cette sensation avec amour pour moi-même. Je m’en remets à plus grand que moi pour m’aiguiller.
Je sais que j’ai toutes les clés en moi.
J’accepte
de ressentir, j’accepte que le flux de vie passe à travers moi. J’ai confiance en ce mouvement naturel de la vie.

De la tristesse émerge, les larmes coulent.

Je découvre que j’ai peur de mon corps car ces sensations internes intenses sont fulgurantes et je ne peux pas les contrôler. Je les sens à peine venir.

Ce qui me retourne l’estomac, c’est la perte de confiance en mon corps. Il me semble, que ma conscience effrayée sort de mon corps et me donne cette sensation d’être à côté de lui, lourde et vidée. Même si l’arnica et les Rescue des fleurs de Bach aident à recentrer et apaiser l’émotionnel, ce n’est pas suffisant.

Matérialiser ses sensations

Il faut que j’exprime ce ressenti interne afin de prendre de la distance avec. Que j’arrête de m’identifier à lui.

Je constate que cela faisais plusieurs semaines que je bloquais le processus créatif en moi. Je me disais que je n’avais pas la bonne idée, pas le temps … plein d’excuses pour ne pas faire.

A cet instant je me suis dis, que le processus créatif ne m’appartenait pas.  Tout comme je me suis reconnecté au flux de vie en moi, j’allais laisser le processus créatif passer à travers moi et que je n’étais pas responsable du résultat. Surtout dans cette situation où le résultat avait peu d’importance. Je voulais faire apparaître, avec l’aide la pierre, ce qui bloquait à l’intérieur de moi.

Pourquoi des pierres

Des pierres mais pas seulement des pierres.
Les pierres représentent la stabilité et la solidité.
Elle sont les gardiennes de la mémoire de la Terre. Elles préservent l’information et transforment la lumière.

Chaque pierre possède ses propres qualités et informations.

Ainsi lorsque tu choisiras les pierres, demande à ce que tu sois dirigée vers celle qui te conviendras le mieux, celle qui aura l’information utile pour toi.

NB : on évite de ramasser des pierres en milieux naturels afin de ne pas perturber celui-ci. C’est interdit selon les lieux. Donc ne ramassera qu’avec l’accord du lieu et de la pierre et seulement pour notre besoin.

Les pierres de guérison en 3 étapes

pierres-guérisseuses

1e étape : manifester l'inconfort

Pour commencer, je pose l’intention de faire sortir la sensation qui me bloque dans l’estomac.

Je commence à repérer les aspérités de la pierre et ses motifs. Petit à petit je vois apparaître un visage.  Le feutre glisse sur la pierre, je ne réfléchis pas. Je suis en contact avec l’inconfort qui se dissout au fur et à mesure de sa matérialisation. Je ne juge pas ce qui apparaît.

2e étape : harmoniser

guérison

Une fois la 1e pierre terminée, je me sens mieux mais je sens qu’il y a encore quelque chose.

Je mets l’intention, d’harmoniser la sensation qu’il reste.

Je prends une 2e pierre et je fais la même chose : j’observe ses particularités et  je vois apparaître une tête d’oiseau.

guérison
guérison-personnelle

3e étape : Faire apparaître

guérison-personnelle

La 3e pierre de guérison m’inspire par sa forme. 

Je demande à la pierre de me révéler ce qui était caché derrière la douleur.

Je vois une femme au formes généreuses telle les vénus de willendorf du paléolithique.

Trouver son interprétation personnelle des pierres de guérison

pierres-de-guérison

Ensuite, j’aligne les 3 pierres par ordre chronologique.

Je laisse venir mes interprétations personnelles des dessins.

Sur la 1e pierre, je comprends que j’ai sorti la douleur en la représentant par un démon « japonais ».

Avec la 2e pierre , l’oiseau symbolise les états supérieurs de l’être et l’âme. Mon âme m’éclaire et dissout la douleur avec un rayon doré.

Pour terminer, la 3e pierre me révèle que j’ai suivi mon principe féminin, mon intuition.
En m’écoutant, en allant chercher les réponses à l’intérieur de moi, je me suis laisser guider par par le processus intuitif de guérison du corps.

Cette démarche m’a pris entre 20 à 30 minutes et je me suis sentis libérée et soulagée.
J’ai retrouvé mon énergie, je me suis réalignée. Ma conscience a regagné sa place à l’intérieur de moi et j’ai pu repartir dans mon quotidien.

Dis-moi, en commentaires,  si tu as essayé la méthode des pierres de guérison et quels effets cela a eu.

Laisser un commentaire

Phasellus ut vel, ut Nullam facilisis felis velit,